Le blog fête son premier anniversaire

Le 1er avril, QUI NE DIT MOT a un an !

Merci à tous de me suivre sur ce blog et sur les réseaux sociaux. Écrire mes articles n’aurait pas la même saveur sans vous.

Pour fêter ce premier anniversaire, j’organise un concours.

À gagner : des livres écrits par des auteurs que j’aimerais vous faire découvrir (ou peut-être redécouvrir).

Antéchrista de Amélie Nothomb, Rose de Tatiana de Rosnay, Dieu surfe au pays Basque de Harold Cobert, Vingt-quatre heures de la vie d’une femme de Stefan Zweig, Les gens sont les gens de Stéphane Carlier et La femme au carnet rouge d’Antoine Laurain.

Comment participer ? C’est très simple.

Via twitter : il suffit de me suivre et de retwiter mon twit sur le concours.

Via facebook : c’est le même principe, il faut aimer ma page et partager mon post sur le concours (donc pour ceux qui aiment déjà ma page, il faut juste partager).

Quant aux abonnés de mon blog… Eh bien ils n’ont rien à faire. Ils sont inscrits d’office.

Vous pouvez participer sur facebook et twitter à la fois, vous multipliez vos chances. Idem si vous vous inscrivez à mon blog.

Tirage au sort (par une main innocente) le lundi 3 avril.

Bonne chance à tous !

Les premiers mots de la presse

Le journal L’Alsace du 22 mars 2017

Ce n’est pas fait exprès mais l’article est sorti le jour de mon anniversaire.

Chouette cadeau !

Le choix de Diane de Mireille Pluchard

Avec son dernier roman, Mireille Pluchard nous plonge au cœur du XVIIe siècle et nous conte le destin tragique de Diane de Joannis, celle que l’on surnommait « la belle provençale ».

Diane est née au pied des Alpilles sous les meilleurs auspices. En 1658 elle épouse en secondes noces le comte de Ganges contre l’avis de son grand-père (son protecteur). Oui mais voilà, Diane est séduite et amoureuse. Faire un mariage d’amour à une époque où l’usage est le mariage de raison est un choix audacieux. Ce sera le choix de Diane. Un choix qui va la ravir, au début seulement, car très vite, son époux va s’avérer être un homme absent et vénal qui va la laisser entre les mains de ses deux frères : un chevalier sournois et un abbé vicieux et corrompu.

Lire la suite

La dédicace en supermarché : rien ne m’arrête !

Bien, bien, bien…

Après avoir testé la dédicace en hypermarché et samedi dernier celle en supermarché, je peux vous dire que le supermarché, c’est beaucoup plus difficile.

Je referai peut-être une dédicace en hypermarché, en revanche le supermarché c’était l’unique et seule fois. Bon, au moins j’aurai testé.

Il faut dire que la nuit précédant la dédicace, j’avais fait un cauchemar horrible ! Lire la suite

Quelques bonnes critiques parues la semaine dernière

Merci à vous tous, blogueurs, blogueuses, qui me lisez et prenez la peine de faire un article  sur mon roman !

La critique de Sophie Songe

La critique de la Bibliothèque de Jake

La critique des Perles de Kerry

La critique de Psyche des livres

La critique de Delph la bibliovore